LEOPOLD
SEDAR
SENGHOR

 

Léopold Sédar Senghor est né à Joal, au Sénégal, en 1906. Il est  issu d'un peuple vivant principalement dans le Siné-Saloum sur la "petite côte", au Sud de la presqu'île du Cap  Vert. Il est d'origine sérère

Senghor est le premier agrégé africain. Il fait ses études à Dakar, puis à Paris, où il rencontre Aimé Césaire, poète de la Martinique: descendant des anciens esclaves déportés de leur Afrique natale vers l'Amérique. Il rencontre aussi le futur premier ministre, puis président, Georges Pompidou au lycée Louis-le-Grand à Paris.

Professeur de français à Tours puis à Saint-Maur et chantre de la négritude, il traduit dans sa poésie la révolte du colonisé contre le colonisateur et il s'efforce d'effacer des esprits l'image du Nègre bon enfant. Il met en relief les valeurs des civilisations du monde noir : émotion, rythme, chaleur humaine, mysticisme, art symbolique etc...

  • Dès 1934, Senghor fonde à Paris avec Césaire la revue l'Étudiant noir qui sonne le réveil des consciences
  • En 1945, il est député à l'Assemblée constituante.
  • En 1955-1956, il est secrétaire d'État.
  • En 1960, année de l'indépendance, Senghor devient président de la République du Sénégal.
  • En 1966, il organise à Dakar le premier festival mondial des Arts nègres.
  • En 1980, après avoir assuré sa succession, il se retire de la vie politique sénégalaise.