Un village sérère.

geocases.jpg (9260 octets)

serewc.jpg (5133 octets)

serecult.jpg (3923 octets)

seregren.jpg (4546 octets)

Cases rondes

Coin WC

Le lieu de culte.

Greniers à mil.

La construction des cases:

Les cases rondes sont constituées de terre battue, de branchages, de paille ou de roseaux, matériaux facilement accessibles aux Africains.

Aprés avoir délimité l'endroit,  les  femmes   construisent d'abord un muret circulaire en briques de terre sèches ou humides. Les briques sont pétries à
la main et directement placées à l'endroit souhaité , puis recouvertes d'un emplâtre. Très peu  de fenêtres  sont percées afin de garder une certaine fraîcheur.

La construction de la toiture  revient  aux   hommes.  Elle  est  généralement fabriquée à terre avant d'être hissée sur les murs. On fabrique une ossature en forme de cône. Celle-ci est constituée de bambous liés entre eux par des roseaux que l'on recouvre de paille fixé à l'aide de fil de fer ou d'écorce.

serconst.jpg (4111 octets)

La vie dans un village sérère.

Dans le village sérère  présenté ci-dessus, chaque case a  une  utilité  très   précise.  C'est le cas, en particulier de celle qui sert de cuisine:  le mobilier  est  rudimentaire   et on n'y trouve guère  que des ustensiles de cuisine et une bouteille de  gaz (de camping) surmontée d'un réchaud. Ceci  n'empêche aucunement les femmes de passer beaucoup de temps à préparer de délicieux repas composés souvent à base de mil ou de riz.

seregren.jpg (4546 octets) Les greniers à mil servent à conserver le mil pendant l'hiver.  Leur importance est, depuis toujours, révélatrice du rang social du chef de famille.
Les énormes greniers sont surélevés   pour  empêcher  les rats  et  les souris  de venir s'y nourrir.

Dans ce village, comme dans beaucoup d'autres, l'homme   habite   sa propre  case ainsi  que  chacune de ses épouses   qui   la partage   avec  ses  propres   enfants:   les sénégalais, en effet, sont pour la plupart  polygames.  Chaque  nuit ou toutes les deux nuits, le mari reçoit  une   épouse différente.  Il se réserve uniquement une soirée en solitaire.

Chaque case est peu meublée.  On  n'y trouve   guère que  des nattes  pour  dormir et des  coffres pour entreposer les vêtements.

Un coin, caché derrière un rideau de branchages liés entre eux,  est  aussi réservé au WC.

serewc.jpg (5133 octets)          Coin wc


Des pierres recouvrent le  sol et deux récipients sont posés là.  Dans ce lieu, le  papier  hygiénique n'est pas  utilisé, une  toilette   intime  étant pratiquée systématiquement . Un récipient rempli d'eau  est réservé à cet usage. Cette eau, on va la chercher au puits situé quelquefois à quelques kilomètres du village.

 

serepuits.jpg (8752 octets)

Un troupeau de zébus près d'un puits.

Dans ce village se trouve aussi un sanctuaire, lieu où chacun peut célébrer ses morts.

sercult2.jpg (2195 octets) Sur cette photographie, l'ancien me tend une calebasse de lait et me suggère de faire un vœu. Je m'exécute.  Pour que mon vœu se réalise, je dois verser une goutte de lait sur plusieurs pierres sacrées.